La chemise à carreaux : L'accessoire indispensable de notre garde-robe
La chemise à carreaux : L’accessoire indispensable de notre garde-robe

Elle est partout, de toutes les couleurs, en diverses matières, petits ou grands carreaux, tout le monde la porte à sa manière. Comment ce vêtement a-t-il fait pour traverser les années et se retrouver sur les podiums ? Attention tout de même, la chemise à carreaux ne passe pas inaperçue et comme tout article qui s’impose dans les armoires, la faute de goût est plutôt fatale.

L’histoire de la chemise à carreaux sous toutes ses coutures

Lorsque l’on pense chemise à carreaux, on imagine bûcheron et épais carreaux rouges et noirs ou cow-boy en jean et grosse ceinture, à la chemise fine, dans des tons sable, petits ou grands carreaux. Ça, c’est pour les clichés et l’imagerie culturelle populaire. C’est alors qu’est arrivé Levi’s, lequel, dans son style justement un peu cow-boy-beau-gosse des temps modernes, a complété ses collections de chemises à carreaux tout ce qu’il y a de plus classiques et inspirées de l’Amérique authentique.

La chemise à carreaux : L'accessoire indispensable de notre garde-robe
La chemise à carreaux : L’accessoire indispensable de notre garde-robe

Dans les années 90, la chemise à carreaux fait un retour « bruyant » : elle est portée nouée autour de la taille sur un jean déchiré et une paire de bottes, ouverte sur un tee-shirt troué sans âge… Kurt Cobain et son groupe Nirvana lançaient le style grunge et l’accessoire faisait alors partie de toute une symbolique de rébellion pour un grand nombre d’adolescents. Des marques comme Chevignon ou Lee Cooper ont su profiter de ce nouvel élan.

Puis elle a été soit remise au placard, soit transformée en chiffons jusqu’à ce que, musicienne d’un autre genre et réelle icône mode, Madonna en fasse ce qu’elle est aujourd’hui, grâce à son clip « Tell me ». La chemise à carreaux devient alors un accessoire phare et seules les fashionistas osent alors la porter. Aujourd’hui, aussi basique que le tee-shirt blanc, tout le monde ou presque en possède une, oubliant qu’elle fut un temps considérée comme ringarde et réservée aux environnements forestiers et autres ranchs…

La chemise à carreaux : L'accessoire indispensable de notre garde-robe
La chemise à carreaux : L’accessoire indispensable de notre garde-robe

Ou trouver une chemise à carreaux ?

Grâce à ses voyages à travers le temps et les tendances, la chemise à carreaux peut être dénichée partout. Il arrivait autrefois qu’on soit obligé de fréquenter les surplus si l’on cherchait une grosse chemise épaisse, les puces, pour les fines aux multiples couleurs ou encore ces « trouve-tout », qui sont le temple de la beauferie (parfois véritables mines d’or), mais où, fans des cowboys et des bikers, nous étions amenés à trouver, justement, la chemise à carreaux dans toute son authenticité.

Maintenant, et puisqu’elle a acquis le statut de pièce indispensable, elle est accrochée dans les rayons de n’importe qu’elle boutique : toutes les enseignes la déclinent à leur image. De quelques euros chez Monoprix et H&M, à quelques dizaines chez Levi’s, Diesel, etc., jusqu’à plusieurs centaines chez D-Squared ou Dior , tout les portefeuilles peuvent s’offrir ce vêtement, qui a trouvé sa place à côté des classiques blanches, noires et unies.

Comment porter la chemise à carreaux?

La chemise à carreaux : L'accessoire indispensable de notre garde-robe
La chemise à carreaux : L’accessoire indispensable de notre garde-robe

Le plus passe-partout, surtout pour les hommes, est de la porter ouverte sur un tee-shirt. Pour les femmes, déboutonnée sur un décolleté raisonnable et rentrée dans un pantalon aux tons foncés : elle sera hyper classe. Attention au total look, jean clair délavé voire déchiré, ceinture cuir marron et bottes, cela peut être très pointu, ou apparaître comme un parfait déguisement… L’oversize ceinturée ou non, sur legging ou non, avec bottes ou non, est moins risquée et tout aussi efficace.

Finalement, devenue basique, chacun trouvera la couleur qui lui plaît dans la matière qui lui plait et qui s’accorderont à la saison. Mais surtout, chacun trouvera sa propre manière de la porter, car la chemise à carreaux reste avant tout un vêtement dans lequel on se sent habillé, mais détendu et à l’aise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *