Doudou : faut-il le laver ou pas ?
Doudou : faut-il le laver ou pas ?

Lorsque bébé s’attache à un doudou, il est rassuré par son odeur familière. Dès lors, faut-il laver doudou ou pas ? Il n’y a pas de bonne réponse, et chacun doit faire son choix. Quelques éléments pour vous éclairer…

Doudou, un objet pour exister…

Le terme « doudou » a été inventé en 1951 par le pédiatre anglais Winnicott. Il désigne un objet « transitionnel », qui permet au bébé de se séparer de sa mère. En effet, jusqu’à 3 mois, le bébé n’a pas conscience de son existence séparée. Il lui semble que sa mère fait partie de lui. C’est un processus long et complexe qui va l’amener à discerner sa propre personne de celle de sa mère. Le doudou lui permet de faire le passage : il est un peu comme une « maman » de substitution, tout en étant un morceau de lui-même. Il rassure l’enfant dans ce processus d’autonomisation. Il lui donne l’impression de ne pas être vraiment seul et l’aide à construire sa relation avec le monde extérieur.

Pourquoi ne pas laver doudou ?

Parce que ce qui permet à l’enfant de « reconnaître » son doudou, c’est avant tout son odeur ! L’odeur familière de doudou est rassurante. Elle est là en permanence et enveloppe l’enfant. C’est une odeur qui fleure bon maman, la maison et l’enfant lui-même. Le petit propriétaire de doudou l’a en effet câliné, serré, mordu, léché… Il lui a même bavé et parfois vomit dessus ! Et c’est tout ce mélange d’effluves qui donne son caractère rassurant à doudou. C’est comme un espace dans lequel l’enfant peut se réfugier quand il est confronté à une situation qui l’angoisse. Or, laver doudou revient à supprimer cette odeur… Au risque de lui faire perdre toutes ses vertus apaisantes !

Pourquoi laver doudou ?

Parce qu’un doudou pas lavé, c’est immonde… Il traîne par terre, subit les attaques de purée et les régurgitations intempestives, sert de mouchoir aux copains et se fait marcher dessus. Or, comment expliquer que bébé puisse câliner en permanence ce nid à microbes alors qu’on s’échine à stériliser les sucettes et à nettoyer la maison de fond en comble ? Parce qu’il faut le rappeler, avant 5 ans, le système immunitaire de l’enfant est immature. Un doudou pas lavé, c’est donc une source inépuisable d’infections et de maladies en tout genre…

Laver doudou n’est pas toujours une question de choix…

Autant le prévoir dès le départ : un jour, on sera peut-être forcé de le laver. Doudou peut tomber de la poussette en plein dans un caca du chien. La couche de votre petit ange peut fuir pile poil au-dessus de doudou. Et il faut savoir que peu de crèches, de halte-garderie et d’écoles maternelles accepteront un doudou jamais lavé. Cela peut vous être imposé. Or, si votre enfant n’a pas l’habitude que doudou fasse sa toilette, il risque d’être beaucoup plus perturbé. Et le voilà parti pour sa première rentrée sans vous… avec un doudou qui ne le rassure plus… Alors il vaut peut-être mieux laver doudou régulièrement, depuis le début ? Car plus vous attendez, plus le lavage risque d’être dramatique. Après, en ce qui concerne le rythme de lavage, à chacun de voir. Certains lavent doudou toutes les semaines, d’autres tous les trois mois… Mais d’autres ne le laveront jamais !

Le saviez-vous ?

Le doudou n’est pas forcément une peluche. Il peut aussi s’agir d’un biberon, d’une musique, d’un personnage imaginaire ou même d’une sensation (toucher ses cheveux…). Pour ceux-là, pas de problème de lavage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *