Les méthodes utilisées dans le jardinage traditionnel présentent de plus en plus des dangers sur la nature et l’écosystème. En effet le recours des pesticides et des produits chimiques pour la fertilisation du sol nuit considérablement les êtres vivants et présente un danger potentiel sur la santé de l’être humain.

Afin de minimiser les risques et d’aider la nature à reprendre possession de son territoire, le jardinage biologique prévoit des solutions traditionnelles biologiques qui encouragent la vie sauvage, l’utilisation de techniques de recyclage et la lutte biologique pour garantir la productivité de son potager.

Le jardinage biologique propose une stratégie qui s’articule autour de plusieurs axes :
• Les fertilisants biologiques : par les composts et les engrais verts
• Les pesticides écologiques : purins, compagnonnage et prédateurs sauvages
• Les économies de ressource : une bonne gestion des eaux de l’arrosage et une mise en place de système pour récupérer les eaux de pluie.
• La sauvegarde de la vie sauvage : encourager la vie sauvage par la préparation des refuges et la procuration de la nourriture pour les animaux
• L’utilisation des outillages traditionnels : favoriser l’achat des outils manuels à la place des machines à motorisation pour minimiser la pollution
• Le recyclage : récupérer les feuilles et les déchets de son potager et des animaux pour en faire des purins et des engrais.

En plus de la bonne qualité des fruits 100% biologiques, le jardinage biologique propose une nouvelle vision du jardinage naturel, écologique et qui privilégie l’exercice physique pour garder, par la même occasion, sa bonne forme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *