Comment choisir un lave-vaisselle efficace et pas cher ?Comment choisir un lave-vaisselle efficace et pas cher ?

L’achat d’un lave-vaisselle est un investissement important pour un ménage. Il existe tant de modèles, à des prix tellement différents, qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Le risque, c’est de s’orienter vers des modèles bas de gamme, car le lave-vaisselle est un appareil qui consomme beaucoup, en électricité comme en eau. Il faut alors être sur que la petite économie réalisée au moment de l’investissement sera rentable sur le long terme.

Si la première mention du lave-vaisselle remonte à 1850, il faut attendre les années 1970 pour que l’appareil devienne un équipement domestique courant.

Son essor, comme celui du lave-linge, est indissociable de l’émancipation des femmes qui se tournent de plus en plus vers le marché du travail. Aujourd’hui, même s’il fait partie intégrante des équipements courants de l’habitat, il représente encore un investissement important. Le choix doit donc être fait avec le plus grand sérieux, d’autant plus que son utilisation et ses performances vont avoir de véritables conséquences sur les factures d’eau et d’électricité.

L’emplacement du lave-vaisselle, un critère déterminant

Lave vaisselle encastrable Whirlpool WKIC3C26 - Lave vaisselle tout integrable 60 cm - Classe A++ / 46 decibels - 14 couverts
Lave vaisselle encastrable Whirlpool WKIC3C26 – Lave vaisselle tout integrable 60 cm – Classe A++ / 46 decibels – 14 couverts

Sauf cas exceptionnels, le lave-vaisselle est destiné à prendre place dans la cuisine. Il faut donc avant tout qu’il s’y adapte. C’est pourquoi la définition des différents types de lave-vaisselle est essentiellement une question d’intégration au reste de la cuisine. On distingue donc les lave-vaisselles en « pose libre » des appareils intégrables ou encastrables.

Les modèles les plus classiques sont les lave-vaisselles de « pose libre », qui sont conçus pour être placés à n’importe quel endroit de la pièce, dès le moment qu’ils peuvent être raccordés à l’arrivée d’eau. Ils ont leur propre habillage, ce qui signifie que toutes les finitions sont faites et qu’ils ne sont pas personnalisables. Impossible, donc, de les fondre dans votre magnifique cuisine équipée.

Si vous souhaitez au contraire habiller votre appareil du même revêtement que le reste du mobilier de cuisine, il vous faudra alors opter pour un modèle intégrable ou encastrable. Ces produits sont conçus pour venir se caler dans une niche qui leur est précisément réservée. La version intégrable ne comporte pas de carrosserie et doit obligatoirement être recouverte d’une façade assortie au coloris de la cuisine. Le modèle encastrable possède lui un habillage, qui peut être coordonnée au reste du mobilier en modifiant le panneau de la porte.

 

Bosch Serie 4 SMS46KI01E lave-vaisselle Autonome 13 places A++ - Lave-vaisselles (Autonome, Taille maximum (60 cm), Acier inoxydable, Acier inoxydable, Boutons, LED)
Bosch Serie 4 SMS46KI01E lave-vaisselle Autonome 13 places A++ – Lave-vaisselles (Autonome, Taille maximum (60 cm), Acier inoxydable, Acier inoxydable, Boutons, LED)

 

Le type de lave-vaisselle sera donc choisi en fonction de la cuisine dans laquelle il va être installé. S’il doit être encastré dans une niche, il faudra bien évidemment en respecter les dimensions. Quand aux appareils en « pose libre », il faut trouver le bon compromis pour leur faire une place à proximité d’une arrivée d’eau. Encore une fois, tout dépend de l’agencement de la cuisine. Cependant, pour gagner un peu de place dans les intérieurs les plus étroits, il existe aussi des installations multifonctions. Il peut s’agir d’un lave-vaisselle surmonté d’une plaque de cuisson, ou même d’une plaque de cuisson empilé sur un four qui est lui-même monté sur un lave-vaisselle compact.

Les autres critères d’achat

En dehors de l’encombrement, le principal critère de choix pour l’achat d’un lave-vaisselle, c’est sa capacité. Celle-ci doit en effet être bien adaptée aux nombres de personnes qui vivent dans le foyer ; on la mesure d’ailleurs en nombre de couverts. La gamme des lave-vaisselles d’usage domestique va de 4 à 14 couverts. Il faut compter entre 4 et 6 couverts pour une personne seule, approximativement 8 pour un couple et au moins 12 pour une famille moyenne (avec deux enfants). D’autre part, si le panier de rangement intérieur est modulable, il permettra d’adapter la capacité de la machine en fonction des besoins (plusieurs casseroles à laver un soir, puis une série de verres…).

 

Brandt DFH12227W Autonome 12places A++ lave-vaisselle - Lave-vaisselles (Autonome, Blanc, Taille maximum (60 cm), Blanc, boutons, 1,35 m)
Brandt DFH12227W Autonome 12places A++ lave-vaisselle – Lave-vaisselles (Autonome, Blanc, Taille maximum (60 cm), Blanc, boutons, 1,35 m)

La troisième caractéristique à prendre en compte pour bien choisir son équipement, c’est l’étiquette de classe énergétique qui renseigne sur la consommation de l’appareil et sur son niveau sonore. Obligatoire depuis 1995, cette étiquette apporte un élément de comparaison précieux en indiquant de A à G le niveau de consommation de chaque modèle : un lave-vaisselle classé A sera plus cher à l’achat qu’un appareil de même capacité classé G, mais il sera surtout beaucoup plus rentable sur le long terme ! La classe énergétique est donc une information essentielle. D’autre part, l’étiquette renseigne aussi sur le niveau sonore de l’équipement ; cela peut sembler anecdotique, mais cette caractéristique est primordiale dans les petits logements ou quand la machine doit fonctionner de nuit pour profiter des heures creuses. Et attention, l’échelle des décibels est une échelle logarithmique : 56 dB, cela correspond en fait à quatre fois plus de bruit que 50 dB. Pour information, le lave-vaisselle le plus silencieux a été mesuré à 39 dB.

Enfin, il ne vous reste plus qu’à évaluer l’aspect pratique de l’appareil. Les programmes sont-ils variés et bien adaptés à votre mode de vie ? Dispose-t-il de plusieurs températures de lavage ? Possède-t-il une touche de départ différé pour le déclencher la nuit s’il doit fonctionner en heures creuses ? Son entretien est-il facilité par un filtre autonettoyant ? Y-a-t-il une touche demi-charge pour lancer un lavage même quand il n’est pas rempli ? Est-il équipé de système anti-débordement, anti-fuite ou aquastop pour limiter les risques d’inondations ? Parce qu‘avant tout, pour faire le bon achat, il faut comme d’habitude avoir bien étudié l’usage qui sera fait de l’appareil.

Le saviez-vous ?

Un nouveau pas est en train d’être franchi en matière de lave-vaisselle intelligent avec des modèles haut de gamme équipés de capteurs électroniques. Au démarrage du programme de lavage, les capteurs vont calculer le volume de vaisselle et son degré de saleté afin de réajuster la quantité d’eau nécessaire au bon déroulement du cycle. Une nouvelle façon de rentabiliser encore plus sa consommation d‘eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *